Exclusif: le point sur mon portefeuille actions 2008

Exclusif: le point sur mon portefeuille actions 2008




Voici, en toute transparence, un point sur mon portefeuille d’actions.

Avec la crise des subprimes et l’incertitude sur les marchés financiers, j’ai considérablement réduit mes positions actions. Aujourd’hui, je ne dispose que de 5 lignes actions contre 12 en 2007. Les liquidités sorties ont été partiellement réinvesties sur des trackers avec une vision long terme (plus de 5 ans) et des warrants pour du day et swing trading. Je reviendrai dans de prochains articles sur mes positions trackers et warrants. Mes investissements actions sont eux réalisés à moyen terme (1 à 2 ans).

Passage en revue de mon portefeuille actions

Lafarge

L’entreprise vient d’annoncer de très bons résultats trimestriels. Le groupe a été très peu affecté par le ralentissement du marché immobilier américain grâce à sa diversification géographique sur les marchés émergents notamment. La fusion avec Orascom est pour l’instant un succès. La présence d’un actionnaire de référence comme Albert Frère conforte mon opinion sur cette très belle entreprise.

Je conseillais d’acheter la valeur dans mon article du 19 février 2008 (Lafarge, une valeur en béton ?)

  • Au 19 février 2008 : 112.70€
  • Au 19 mai 2008 : 122.73€
  • Performance: +8.9%

LVMH

La marque française la plus puissante au monde, numéro 19 au classement Brandz ranking 2008. La marque Louis Vuitton vaut 25,739 milliards de dollars.

Je conseillais d’acheter la valeur dans mon article du 12 février 2008 (LVMH, le luxe n’a pas la cote en bourse ?)

  • Au 12 février 2008 : 68.08€
  • Au 19 mai 2008 : 76.96€
  • Performance: +13.04%

Vinci

Le groupe a publié de solides résultats au premier trimestre 2008. L’entreprise a notamment décroché le contrat pour concevoir et construire le futur pont le plus long du monde reliant le Qatar et le Bahreïn pour un montant total de 3 milliards de dollars.

Je conseillais d’acheter la valeur dans mon article du 30 janvier 2008 (Vinci injustement sanctionné ?)

  • Au 30 janvier 2008 : 45.5€
  • Au 19 mai 2008 : 50.7€
  • Performance: +11.43%

Meetic

L’entreprise a publié de bons résultats mais les marchés sanctionnent le plan très ambitieux de Marc Simoncini qui veut faire de Meetic un groupe de média à part entière.

Je conseillais d’acheter la valeur dans mon article du 24 janvier 2008, (Krach boursier, quelles sont les valeurs refuges?)

  • Au 24 janvier 2008 : 20.5€
  • Au 19 mai 2008 : 16.37€
  • Performance : – 20.15%

Avec Meetic, je savais qu’il s’agissait d’un pari risqué car durant la crise financière, je conseillais de miser sur les grosses capitalisations qui pouvaient mieux résister à la crise, mais je voulais profiter de la croissance d’une small and mid cap… Dans ce meme article, je conseillais d’acheter Ubisoft qui était alors coté à 55.5€, aujourd’hui l’action vaut 71€, hausse de +27.93%. J’ai misé sur le mauvais cheval.

Nexans

Groupe industriel spécialisé dans la fabrication de cables fournissant de nombreuses industries comme l’energie, les telecom ou le BTP par exemple. Cette entreprise fait partie de mon portefeuille depuis le 7 janvier 2008, acheté à 77.89€, elle vaut aujourd’hui 92.03€, soit un gain de +18.15%.

Depuis le premier janvier 2008, mes performances actions sont toutes positives, mis à part Meetic. Malgrès la crise, il est ainsi possible d’être gagnant sur le moyen terme. Sur le court terme, la forte volatilité des 5 premiers mois de 2008 ont été l’occasion de réaliser de grosses performances à la hausse comme à la baisse avec les effets de levier proposés par le SRD, par les warrants ou par les CFD selon les goûts de chacun.

Et vous ? Comment va votre portefeuille ?

Louis Yang