Investir dans l’eau

Investir dans l’eau




Les investissements dans le secteur de l’eau restent insuffisants au regard de la hausse de la demande et de la perte des réserves d’eau potable. Ce secteur propose ainsi un intéressant potentiel de croissance dans les années à venir. Le marché mondial de l’eau devrait en effet atteindre 1 000 milliards de dollars d’ici à 2025.

Comment investir dans l’eau

Le secteur de l’eau est une mégatendance, c’est à dire une évolution structurelle d’une durée de vie de 10 à 15 ans qui a des impacts majeurs sur l’économie et de vastes applications pour les entreprises.

L’industrie de l’eau, un secteur en croissance continue

Selon l’institut Global Water Intelligence, la croissance du secteur de l’eau a été légèrement supérieure à 6% chaque année depuis 2009. Mais les déséquilibres ne se sont pas pour autant résorbés.

L’eau : un enjeu mondial

L’importance de l’eau en tant que ressource essentielle à la vie est incontestable.

L’évolution démographique, les infrastructures vieillissantes, les normes de qualité de l’eau de plus en plus strictes et le changement climatique sont les quatre principaux facteurs façonnant le marché mondial de l’eau. La nécessité de garantir l’accès à un volume d’eau de qualité suffisant à une population en constante augmentation devient de plus en plus urgente, ouvrant ainsi la voie à des opportunités de solutions innovantes dans un domaine qui est devenu un enjeu stratégique à l’échelle mondiale.

La rareté de l’eau crée un besoin de solutions innovantes

Les défis liés à la rareté de l’eau s’inscrivant dans la durée, RobecoSAM anticipe une hausse de la demande en solutions innovantes qui optimisent l’exploitation des ressources hydriques disponibles ou qui améliorent la qualité de l’eau potable.

Le cas particulier de la Chine dans le secteur de l’eau

L’investissement massif de la Chine dans le secteur du traitement de l’eau

La Chine, en particulier, connaît un assèchement inquiétant de ses nappes phréatiques et une pollution généralisée de ses cours d’eau. En effet, l’essor économique chinois pose au pays de sérieux problèmes d’eau:

Un tiers des grandes villes du pays se trouve dans l’obligation d’importer de grandes quantités d’eau d’autres régions de Chine, conduisant l’ensemble du pays à connaître des difficultés d’approvisionnement : 270 millions de citoyens chinois n’ont pas un accès régulier à l’eau potable (source : China water risk).

Les nappes phréatiques s’assèchent, celles du bord de mer risquent de se saliniser par remplacement de l’eau douce par l’eau de mer et 70% des rivières et des lacs sont aujourd’hui contaminés par la pollution (source : China water risk).

En réponse à cela, le gouvernement chinois a décidé de mettre en place un plan d’investissement massif dans le traitement de l’eau qui se concentrera sur le resserrement des contraintes de qualité, l’augmentation de l’utilisation d’eau recyclée et l’accélération de la construction de stations d’épuration dans les campagnes. Selon JP Morgan, 2 trillions de yuans (environ 260 milliards d’euros) d’investissement dans ce domaine est d’ailleurs attendue dès ce trimestre.

Les sociétés chinoises qui pourraient bénéficier de cette tendance

Ainsi, les sociétés chinoises spécialisées dans le traitement et l’analyse de l’eau devraient bénéficier de cette tendance, la société de gestion Pictet a ainsi décidé de miser sur les valeurs chinoises du secteurs comme Beijing Enterprises Water, China Everbright, Sound Global ou encore Guangdong Investment par l’intermédiaire de son fonds Pictet-Water.

Idées de placement dans le secteur de l’eau

Des fonds thématiques dédiés à l’eau

Les particuliers peuvent investir dans le secteur de l’eau via des fonds spécialisés proposés par des banques de financement et d’investissement. Ces fonds sont accessibles par l’intermédiaire de conseillers en gestion de Patrimoine.

Le fonds Pictet-Water, créé en 2000, qui investit dans les sociétés actives dans le thème de l’eau est le plus ancien et sans doute le plus connu mais de nombreux autres banques ont développé ce type d’offres parmi lesquelles : le Crédit Agricole Asset Management et son fonds Eau (produit Aqua Global), BNP Paribas Investment Partners (fonds Aqua), etc.

Les entreprises du secteur de l’eau

  1. Services d’intérêt public (Utilities) : infrastructures qui distribuent de l’eau et fournissent des services de traitement des eaux usées aux particuliers, entreprises et industries.
  2. Biens d’équipement et produits chimiques : entreprises qui fabriquent des équipements tels que vannes, pompes, systèmes intégrés de traitement de l’eau, produits chimiques de traitement de l’eau et systèmes d’irrigation, pour toute la chaîne de valorisation de l’eau.
  3. Construction et matériaux : entreprises qui construisent des infrastructures tels que réseaux d’eau, conduites, canalisations d’eau, usines de stockage et de traitement, ou qui installent des compteurs d’eau, souvent en lien avec des projets de construction privés, publics et d’infrastructures.
  4. Qualité et analyse : entreprises qui créent et commercialisent des produits et des services de contrôle et de test de la qualité de l’eau, des systèmes de traitement de l’eau au point d’utilisation et des outils de protection des ressources hydriques.

Les avantages de l’investissement dans l’eau

L’avenir florissant des fonds thématiques et de celui de l’eau en particulier

Le résultat est clair: les sociétés thématiques ont connu une croissante du chiffre d’affaires plus importante et moins volatile que les actions mondiales.

Pour RobecoSAM, les sociétés les plus réactives qui saisiront les opportunités liées aux enjeux de l’eau prendront une longueur d’avance et s’imposeront commercialement. Les investisseurs ayant une vision à long terme peuvent miser sur la conjoncture favorable en investissant dans des opportunités en rapport avec la chaîne de valorisation de l’eau.

Rendement et comparaison par rapport à d’autres secteurs

Offre en baisse et demande plus importante et plus exigeante, le prix de l’eau augmente inexorablement et plus rapidement que l’inflation. Les sociétés privées présentes sur ce marché en bénéficient largement: American States Water a augmenté ses tarifs de 6,2% par an depuis 25 ans, hausse supérieure et surtout moins volatile que celle des prix du pétrole.

Le fonds Pictet-Water est 3 fois plus performant que le MSCI World. Il affiche une performance depuis sa création de 185,56%, contre 56,38% pour les actions mondiales.

La croissance présente et future du marché de l’or bleu

Le marché de l’eau devrait connaître un taux de croissance annuel moyen (TCAM) de 5 à 6 % dans les 5 prochaines années selon l’étude sur l’eau de RobecoSAM.

Pour Daniel Wild, responsable de la recherche et développement des investissements durables chez RobecoSAM, « la rareté de l’eau a atteint un point tel que le coût de la non-résolution des problèmes a dépassé le coût nécessaire à sa résolution. De plus, le marché regorge actuellement de liquidités et les investisseurs sont à l’affût d’opportunités offrant à la fois des retours importants et des risques contrôlés. Deux critères qui caractérisent les investissements dans le secteur de l’eau, et notamment dans les infrastructures liées à l’eau. »

Toutes nos informations sont, par nature, génériques. Elles ne tiennent pas compte de votre situation personnelle et ne constituent en aucune façon des recommandations personnalisées en vue de la réalisation de transactions et ne peuvent être assimilées à une prestation de conseil en investissement financier, ni à une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Le lecteur est seul responsable de l’utilisation de l’information fournie, sans qu’aucun recours contre la société éditrice de Cafedelabourse.com ne soit possible. La responsabilité de la société éditrice de Cafedelabourse.com ne pourra en aucun cas être engagée en cas d’erreur, d’omission ou d’investissement inopportun.