Interview : investir dans les groupements fonciers viticoles

Le 11 octobre 2012

investir-turbo-valeur-bourse

André Manière, gérant du groupement foncier viticole Saint-Vincent, nous présente ce type d’investissement.

Quels sont les atouts d’un investissement dans les Groupements Fonciers Viticoles (GFV) ?

Il s’agit tout d’abord d’un investissement dans un bien tangible. Situées en France, les surfaces viticoles sont limitées, ce qui garantit la rareté de ces biens. En outre, un vignoble de renom non délocalisable dont les bouteilles sont majoritairement exportées, est capable d’attirer à lui la richesse quelle que soit la situation économique en France. Après avoir séduit les Chinois les plus aisés, c’est au tour de l’Inde d’être conquise par les bouteilles françaises.

Par ailleurs, les Groupements Fonciers Viticoles permettent d’optimiser sa fiscalité : impôts sur le revenu, ISF et succession.

Enfin, ils allient plaisir et convivialité. Pour l’amateur de bon vin, la notion d’investissement plaisir prend tout son sens ici. Par exemple, les associés des divers Groupements Fonciers Viticole Saint-Vincent se retrouvent tous les deux ans pour s’échanger entre eux des bouteilles de leurs groupements respectifs, et faire connaissance avec de nombreux vignerons.

Comment se déroule la gouvernance d’un GFV ?

Chaque année, une Assemblée Générale se réunit au Château ou au Domaine, environ les deux tiers des associés font le déplacement pour y assister. Ils prennent connaissance des événements, de l’activité de l’exercice écoulé, approuvent les comptes, et votent les résolutions. Ensuite ils dégustent les vins du groupement dans la cave du vigneron, et partagent un repas convivial avec les co-associés. Généralement, si le vin est prêt ils repartent avec les bouteilles.

Quel est le profil des investisseurs intéressés par les Groupements Fonciers Viticoles ?

Intéressant une clientèle au patrimoine important voulant diversifier ses investissements, une très forte proportion des associés des Groupements Fonciers Viticole Saint-Vincent est redevable de l’ISF. Ils sont souvent également amateurs de bons vins.

Le ticket d’entrée d’un GFV se situe entre 19 000€ et 105 000€, de façon à limiter le nombre d’associés d’un groupement et de rester à taille humaine.

Quelle performance peut-on en attendre ?

La valeur ajoutée d’un Groupement Foncier Viticole repose sur le choix du viticulteur et du vignoble. De beaux terroirs se doivent d’être exploités par un grand vigneron. Les bouteilles se retrouvent alors dans des beaux établissements, c’est ainsi que la plupart des vins des GFV Saint Vincent sont servis dans des restaurants triple étoilés.

D’autre part, ces mêmes bouteilles se valorisent avec le temps. C’est ainsi qu’un Premier Cru de Vosne Romanée « Les Chaumes » du domaine Méo-Camuzet est passé de 15 à 75€ entre 1998 et 2012. La côte du millésime 1999 a même été multipliée par 10 au cours du temps. Sur la même durée, le prix de la vigne de cette appellation a été multiplié par 4. Cette belle performance n’est bien sûr pas généralisable, chaque GFV a ses propres caractéristiques. Au sein d’une même zone géographique, on trouve différents vignobles dont les prix et les rentabilités diffèrent. On peut noter que depuis 1994, toutes les vignes des GFV Saint Vincent ont vu leur valeur augmenter.

Interview réalisée par Lydie Berget pour Cafedelabourse.com

En savoir plus sur l’investissement dans le vin en téléchargeant gratuitement notre eBook 11 idées de placement anti-crise.

 

Andre-Maniere

André Manière

Gérant - - Site internet

André Manière a débuté sa carrière professionnelle en tant que Directeur d’agence bancaire à Beaune, puis comme Conseiller en Gestion de Patrimoine Indépendant. Il a côtoyé une clientèle professionnelle, du médecin à l’industriel mais surtout des professionnels du vin : viticulteurs et négociants.

Il a créé ses premiers groupements fonciers viticoles (GFV) en 1994 et 1996 avec des appellations prestigieuses comme Latricières Chambertin ou Corton Charlemagne. Passionné de vin, il se consacre maintenant aux GFV.

Il est le gérant des GFV Saint-Vincent qui proposent des investissements patrimoniaux en Bourgogne, Champagne et à Bordeaux.

#

Derniers Dossiers


francais-et-bourse-reconcilier
arnaque-escroquerie-finances
cours-bourse-matieres-premieres-investir
cryptomonnaies-gare-arnaques-sites-blacklistes