Sicavonline : profitez d'un bonus de +1,60% sur le fonds euros en 2023 et 2024*
Laurent Lavaud, trader sur le forex

Laurent Lavaud, trader sur le forex




Laurent Lavaud partage son expérience de trading sur le forex. Il nous parle de sa façon de travailler et donne ses conseils sur l’attitude à adopter sur le marché des devises.

Interview et conseils d’un trader forex

Présentez-vous

Je m’appelle Laurent Lavaud et je travaille comme opérateur de marché ALM (gestion actif/passif) au sein du groupe LaSer-Cofinoga, après avoir validé un Master II “salle de marché, métiers trading et gestion d’actifs” au sein d’une grande école de commerce parisienne en 2007.

Depuis combien de temps intervenez vous sur le Forex ? Pourquoi avoir choisi le Forex plutôt que les actions ?

J’ai commencé à investir sur le forex en septembre 2006. J’ai découvert le forex par hasard lors d’un concours organisé sur internet où j’ai eu des résultats assez moyen. Cela a piqué ma curiosité et j’ai décidé d’ouvrir un compte chez un intermédiaire financier. Avant d’avoir de bons résultats j’ai perdu plusieurs fois mon investissement initial.

Contrairement au marché actions, le forex est ouvert 24h/24 et 5j/7, donc lorsque je rentrais chez moi le marché était encore ouvert, alors que le marché actions, lui, était fermé.

De plus on peut utiliser un effet de levier plus important que le SRD mais, attention, cela peut aussi être un ennemi mortel s’il est mal utilisé.

L’autre avantage et qu’il n’y a pas de frais à chaque ordre. On n’est pas directement sur le marché mais face à un market maker (“teneur de marché”) du courtier, comme pour les warrants. Le Forex est un marché qui s’adresse à des personnes qui ont déjà de solides bases de trading ou de stratégies d’investissement et qui veulent vraiment apprendre le trading. En effet, il y a une très grande volatilité et un effet de levier. Partant de là, il y a donc un risque de perdre tout son capital en moins d’une heure

Quelle stratégie utilisez vous ? Quelle est votre performance ?

Au début j’ai eu beaucoup de mal car je n’avais pas véritablement de stratégies. Je tradais plutôt au feeling mais j’en ai vite vu les limites de cette approche.

Après avoir eu plusieurs grosses erreurs sur le forex, j’ai remis en question ma façon d’aborder le marché. J’ai d’abord créé un plan de money management (“gestion du capital”) avec un plan de trading. J’ai testé cette stratégie avec un backtest, que l’on peut trouver sur certains sites internet, avec des signaux d’achat et de vente et des stops training. Depuis environ un an cela marche plutôt bien, même si ma surface financière n’est pas encore suffisante.

Je n’aime pas parler de mes performances, même si elles sont très bonnes, car pour juger des performances, il faut aussi voir le niveau de risque pris. Si vous me le permettez, je garde mes performances pour moi. Tout ce que je peux vous dire c’est que je n’utilise que trois indicateurs techniques très simples et un risque pris relativement faible.

En moyenne, quelqu’un qui applique une bonne stratégie devrait réaliser une performance de 300 à 400% par an avec un niveau de risque acceptable, avec un niveau de levier de 50. Certaines personnes sur certains concours peuvent réaliser des performances de 800 à 900% par mois, mais avec une prise de risque très élevée.

Outre le plan de trading il faut aussi bien maîtriser ses émotions et ne pas s’emballer ou croire qu’on est le meilleur au monde car c’est à ce moment là que l’on prend plus de risque et c’est là que l’on perd tout. Je pire ennemi que l’on a lorsqu’on fait du trading, c’est soi même.

Quelles sont les principales qualités pour réussir sur le Forex ?

Il faut déjà une bonne culture du trading ou une bonne motivation, bien se connaître soi-même et avoir confiance dans son plan de trading. C’est comme un pilote automatique, si vous voulez prendre vos pertes ou vos gains et que le système ne donne pas de signal, il faut écouter le plan de trading. Mais il faut aussi remettre en permanence son plan en question.

Pour ma part, j’utilise un cahier de trades où je note toutes mes opérations, avec mon état d’esprit du moment. Que mon trade soit gagnant ou perdant, je me pose toujours les questions: Ai-je bien fait ?, Est-ce moi qui ait vendu ou mon système ? J’essaie en permanence de tirer des leçons de mes opérations et je remets aussi en cause mon système de trading car les marchés évoluent et mon plan doit aussi évoluer. Le fait d’avoir fait plusieurs fois de grosse perte m’a beaucoup appris.

Tout le monde peut il réussir sur le Forex ? Comment ne pas perdre sur ce marché très spéculatif ?

Oui, tout le monde peut réussir. La preuve j’y arrive aussi ! (rires)

Aujourd’hui, une personne qui veut investir sur le Forex ne doit pas voir seulement le gain qu’elle peut en retirer. La personne doit d’abord être hyper motivée et elle doit aussi accepter de perdre parfois un peu d’argent. Il faut avoir un bon plan de trading et savoir prendre ses pertes. Si on n’arrive pas à avoir de bon résultats sur le marché actions, il ne faut pas investir sur le forex. On doit aussi partir du principe que l’argent que l’on investit sur le Forex est de l’argent perdu.

La façon d’investir sur le Forex est différente de celle du marché actions. Il faut aussi garder à l’esprit que le courtier forex peut aussi parfois avoir intérêt à ce que votre ordre “stop loss” soit exécuté afin d’encaisser ses pips de rémunération.

Exemple: si vous avez un stop loss EUR/USD à 1.2800 car vous y voyez une forte résistance il peut arriver que le cours réel aille jusqu’à 1.2805 mais le market maker va exécuter votre stop à 1.2800 pour encaisser ses 2 pips de rémunération car, à ce prix là, il a beaucoup de vendeurs.

Je vous rappelle qu’en face de vous, vous avez un teneur de marché et non le marché directement. J’ai déjà pu constater à plusieurs reprises ce phénomène car je dispose en parallèle d’une connexion à Reuters qui donne le cours réel de cotation en continu.

Sachez aussi que si votre intermédiaire fait faillite vous perdez tout votre argent, car l’argent ne se trouve pas sur le marché comme les actions mais il se trouve sur le compte de votre intermédiaire. Il faut bien choisir son intermédiaire (voir notre article : Comment choisir son courtier forex en ligne).

Que conseillez vous à une personne qui débute sur le forex ?

Si la personne n’a que très peu investi sur le marché actions, je lui conseillerais de faire d’abord ses preuves avant d’aller sur le forex, ou alors d’y investir une somme limitée (5000€ environ) pour commencer. On peut aussi s’inscrire à des concours mais surtout il faut toujours se remettre en question, prendre ses pertes et surtout avoir un plan de trading rodé. Enfin, il est aussi possible de prendre des cours de trading en ligne.

Sinon il y a aussi certains intermédiaires qui vous proposent de gérer votre argent, mais je n’ai jamais testé. Vous pouvez aussi ouvrir un compte de démonstration mais souvent ce compte est limité dans le temps donc vous ne pouvez pas tester votre stratégie sur un an voir deux avant de rentrer réellement sur le marché.

Afin de trader en ligne avec un courtier de trading en ligne contrôlé par l’AMF, télécharger la plateforme de trading bourse et crypto monnaie

Les informations de Cafedelabourse.com et de ses publications sont données à titre pédagogique. Elles ne constituent en aucun cas des recommandations d’investissement. Le lecteur se doit d’étudier les risques avant d’effectuer toute transaction. Il est seul responsable de ses décisions d’investissement.