Livret épargne Distingo sans risque 3% pendant 3 mois + 40€ offerts*
Indices Bourse : quelle tendance pour la fin d’année ?

Indices Bourse : quelle tendance pour la fin d’année ?




Postulat de départ : toutes les zones économiques font état de risques baissiers mais chacune détient également un joker en cas de coup dur, raison pour laquelle la situation s’est stabilisée depuis l’attaque baissière de la fin du mois d’août sur les indices.

En général, on peut dire que les investisseurs sont confiants sur les résultats des entreprises à venir, la gestion des taux et liquidités par les banques centrales et la stabilisation de la Chine. Les risques sont encore et toujours les mêmes, les dettes européennes et américaines, les émergents ou un ralentissement plus fort que prévu des résultats d’entreprises ou de l’économie Chinoise.

Bourse : vers quelle fin d’année ?

Ci-dessous, nous ferons le tour des principales zones, de leurs indices, des points positifs et négatifs à prendre en compte pour la fin d’année 2015.

SP 500, l’indice directeur

Indices Bourse : quelle tendance pour la fin d’année ?

Le leader des indices mondiaux s’est fait une frayeur mais il arrive à se maintenir en tendance haussière au-dessus des 1820 points. Tant que ce seuil clé de moyen terme tiendra, la hausse pourrait perdurer vers les plus hauts historiques.

Si tant est qu’une annonce, un scandale, une faillite fasse dérouiller les cours, la banque centrale américaine a été et serait en soutien. Par exemple, la FED n’a pas monté ses taux alors qu’elle prévoyait de le faire en 2015, par peur de voir les indices glisser. C’est cette décision qui a permis à l’indice de retrouver les 2000 points récemment.

Nikkei, soutenu coûte que coûte

Indices Bourse : quelle tendance pour la fin d’année ?

Après 150% de hausse en quelques trimestres, l’indice japonais a bien consolidé ces dernières semaines pour revenir tester des seuils tangibles. Oblique de soutien, moyenne mobile en support, les acheteurs se sont présentés et ont engendré un rebond sur ces derniers.

Tant que la tendance en place perdura, les cours pourraient éventuellement remonter vers 19000 points. A contrario, si la situation se détériorait, nous savons déjà que la BoJ (banque du japon) est prête à lancer un nouvel assaut sur les marchés à coup de liquidités, comme ils le font depuis des années déjà. Seule une cassure des 16400 points serait significative d’un possible renversement en marché baissier.

Eurostoxx, le phare européen

Indices Bourse : quelle tendance pour la fin d’année ?

3000 seuil psychologique et garant d’une phase haussière de l’indice de référence en europe aura tenu, heureusement. Sous 3000, un marché baissier naîtrait sûrement et la surperformance de l’europe sur les USA que l’on a pu constater récemment n’y changerait sans doute rien.

Heureusement, les acheteurs (hedge funds et gérants classiques) ont protégé les supports et réalisé des achats à bon compte, suite à un repli de près de 30% des cours en quelques mois. A l’intérieur de l’encadré on pourrait définir deux zones : 3000-3300 zone de soutien, 3300-3500 zone de complaisance. Dans les semaines à venir, si la BCE n’augmente pas son QE les cours pourraient rester dans la zone de soutien. Si par la suite la BCE laisse entendre une rallonge possible de son programme actuelle, nous pourrions finir l’année en zone de complaisance.

CAC40, le plus fort

Indices Bourse : quelle tendance pour la fin d’année ?

Il ne nous y avait pas habitué, l’indice français ressort comme un des grands gagnants de l’année 2015 en terme de performance et montre une solidité à tout épreuve. Tant que 4200 tiendra la tendance de long terme sera haussière et soutenue. Entre 4300 et 4500 les acheteurs ont démontré leur présence, entre 4500 et 4700 la neutralité prévaut à court terme, au-dessus de 4700 on parlerait de complaisance.

Je pense qu’un retour en zone de soutien (ou d’achat) est encore possible notamment si la BCE n’est pas très accommodante en ce mois d’octobre. Par la suite, si les résultats d’entreprises conviennent, une fin d’année entre 4700 et 5000 points ne serait guère étonnante.

Nicolas Chéron

Il est possible de perdre un montant supérieur au capital investi, assurez-vous de bien comprendre les risques

Indices Bourse : quelle tendance pour la fin d’année ?

CMC Markets, créé en 1989, est aujourd’hui l’un des leaders parmi les fournisseurs de Contract for Difference (« CFDs »). Notre but est de créer une expérience ultime en matière de trading en mettant à disposition de nos clients une plateforme de trading récompensée*, un accès à des milliers de produits financiers, dont actions, indices, devises, matières premières et obligations, des prix extrêmement compétitifs et un service client dédié et professionnel.

*Best OnlineTrading Platform’ – 2014 Shares Awards

Les informations de Cafedelabourse.com et de ses publications sont données à titre pédagogique. Elles ne constituent en aucun cas des recommandations d’investissement. Le lecteur se doit d’étudier les risques avant d’effectuer toute transaction. Il est seul responsable de ses décisions d’investissement.