Livret Distingo sans risque à 4 % pendant 3 mois + 80 € offerts*
5 mesures pour relancer l’Inde

5 mesures pour relancer l’Inde




La divergence reste le mot d’ordre dans le monde émergent. L’écart entre le marché le plus performant et le moins performant d’Asie était par exemple de près de 22 points de pourcentage en septembre ! Le Bangladesh a fini le mois de septembre sur une progression de 18,6 %, ce qui en a fait l’un des marchés les plus performants au monde. Le Pakistan et le Sri Lanka ont également signé une belle performance : +7,5 % et +7,1 % respectivement. l’Inde a elle progressé de seulement 2,1 %.

Meghna Prakash, avocate indienne, responsable du pôle Inde du cabinet Franklin nous expose :

Les 5 principales mesures du nouveau gouvernement pour relancer la croissance indienne

Encourager les IDE (Investissements Directs Etrangers)

Le plafond des IDE dans des secteurs « stratégiques » sera porté de 26% à 49%, sous réserve que les joint-ventures concernées soient contrôlées par une direction à 100% indienne afin de dynamiser les secteurs de la défense, de l’assurance et des infrastructures.

Stimuler l’investissement immobilier

Pour répondre aux besoins d’une population urbaine en constante augmentation, le gouvernement a mis en place des mesures d’incitation destinées à stimuler l’investissement dans le secteur des logements en zone urbaine.

Le secteur du logement à bas coût devrait être le principal bénéficiaire du budget 2015.

Construire des aéroports et routes

Le gouvernement prévoit la construction de 200 aéroports low-cost au cours des 20 prochaines années pour relier les villes classées « Tier-II » et « Tier-III ».

Une enveloppe d’environ 4,9 milliards d’euros a été affectée à la construction de 8 500 km d’autoroutes et de routes nationales.

Relancer le secteur industriel

Le gouvernement a mis l’accent sur la relance du secteur industriel, en proposant la création de zones industrielles nationales (« National Investment and Manufacturing Zones ») dont le but est d’accroitre la part de ce secteur dans le PIB, qui passerait de 15% à 25% d’ici 2022.

Cette mesure devrait également permettre de doubler le niveau de l’emploi en Inde et accroitre la compétitivité mondiale de l’industrie indienne.

Développer les énergies renouvelables

La consommation énergétique indienne devrait passer de 821,2 TWh à 1433,2 TWh d’ici 2022. Pour répondre à cette demande, un budget d’environ 60 millions d’euros a été accordé aux projets de méga centrales solaires (« Ultra Mega Solar Power Projects ») au Rajasthan, au Gujarat, au Tamil Nadu et au Ladakh, tandis qu’une enveloppe d’environ 12,8 millions d’euros a été affectée au développement de parcs solaires.

Bien que le nouveau gouvernement ne soit au pouvoir que depuis 100 jours, les efforts qu’il déploie pour relancer la croissance indienne sont encourageants et ces cinq mesures semblent aller dans ce sens.

Louis Yang

Les informations de Cafedelabourse.com et de ses publications sont données à titre pédagogique. Elles ne constituent en aucun cas des recommandations d’investissement. Le lecteur se doit d’étudier les risques avant d’effectuer toute transaction. Il est seul responsable de ses décisions d’investissement.