ebook-anticiper-marche


Entrepreneuriat en France : où en est-on ?

Le 20 mars 2019

bourse-valeur-turbo-societe-generale

entreprenariat-en-france

anticiper-marche-analyse-technique-300250

L’entrepreneuriat représente un enjeu majeur pour la France. Si l’écosystème des startups se porte bien, l’accompagnement des entrepreneurs reste crucial.

En plein essor, les startups françaises bouclent des levées de fonds de plus en plus importantes montrant le dynamisme incontestable de cet écosystème. Découvrez les chiffres 2019 de l’entrepreneuriat en France, les secteurs les plus rentables du moment et les meilleurs outils pour créer une startup.

Entreprendre en France, quelques chiffres 2019

La création d’entreprise a atteint ses plus hauts niveaux en France ces dernières années notamment grâce à l’instauration du régime auto-entrepreneur en 2009, devenu micro-entrepreneur en 2016. Entre 2002 et 2010, le nombre de création d’entreprises a quasiment triplé. Depuis, ce taux reste relativement stable. Si selon l’INSEE, 600 000 personnes se rendent chaque année auprès des Chambres des Métiers et des Chambres de Commerce pour obtenir des renseignements sur la phase de création d’entreprise, seulement 200 000 d’entre elles démarrent réellement leur activité. Une étude Ipsos publiée le 22 novembre 2018 explique le faible taux de création d’entreprise en France. 43 % des Français ne souhaitent pas prendre des risques calculés et 40 % se disent inquiets à l’idée de travailler à leur compte.

Alors qu’une étude de 2014 du ministère des droits des femmes précisait que 62 % des hommes étaient à l’origine de la création d’une entreprise contre 28 % de femmes, les choses ont bien changé. Dans un récent sondage réalisé par Legalstart.fr, 70 % des femmes indiquent qu’il n’est pas impossible de concilier vie privée et vie professionnelle. Enfin, une autre étude publiée par l’association StartHer et le cabinet KMPG montre que les femmes dirigeantes de startups de nouvelles technologies ont levé 239 millions d’euros en 2018, soit une hausse de 68 % par rapport à 2017.

Start-up : les secteurs les plus rentables du moment

Parmi les secteurs les plus rentables pour créer une startup en 2019, on trouve le e-commerce. Les ventes en ligne ont augmenté de 13,4 % sur l’année 2018 par rapport à l’année précédente. Le chiffre d’affaires généré par les acteurs de ce secteur devrait dépasser pour la première fois le seuil des 100 millions d’euros, précise la Fédération du e-commerce et de la vente à distance (FEVAD) dans un récent communiqué.

Le secteur du tourisme reste également dynamique. En effet, la France est en tête des pays accueillant le plus de touristes internationaux. Selon une étude menée par Deloitte et In Extenso publiée le 15 février 2019, malgré la crise des Gilets Jaunes qui a secoué la France fin 2018, le pays s’est maintenu à la première place du classement des destinations touristiques en nombre d’arrivées, avec 90 millions de touristes étrangers.

Les technologies et l’innovation constituent également un secteur particulièrement porteur. De plus en plus de startups s’imposent dans des secteurs divers tels que la Biotech, la Medtech, l’Edtech, la Greentech ou encore l’Intelligence artificielle (IA).

Enfin, l’économie sociale et solidaire est considérée comme un secteur d’avenir. Le Baromètre 2019 de l’entrepreneuriat social publié par Convergences indique que les notions d’économie solidaire et d’entrepreneuriat social sont de plus en plus connues du grand public.

Les outils pour démarrer une startup

De nombreux outils de communication sont mis à disposition des startups pour les aider à gagner en visibilité. Il existe effectivement des outils destinés à véhiculer l’identité visuelle d’une entreprise et permettant la création de flyer, d’un logo ou bien d’une carte de visite. Le site HelloPrint figure parmi les leaders du marché de l’impression en ligne en France. Cette plateforme propose un large choix de produits imprimables comme des cartes de visite, des brochures, des dépliants et flyers pas chers et notamment des flyers publicitaires. HelloPrint se démarque également par la qualité de ses supports et sa rapidité d’exécution.

Le site Internet est également un excellent support pour présenter sa startup. Il est en effet indispensable pour une entreprise de se rendre visible sur le web. Le CMS en ligne e-monsite permet de créer un site Internet rapidement, sans logiciel à installer ni à télécharger. Cet outil permet la création d’un nombre illimité de pages et d’optimiser le référencement de son site de startup.

Les espaces de coworking ou bureaux partagés sont tout aussi importants pour les startups car ils renvoient une image dynamique auprès du public. À Paris, Co-Start s’impose comme le premier espace de coworking low-cost, accessible dès 150 euros par mois et par personne, sans engagement. L’incubateur La Ruche propose également 7 espaces de coworking à Paris, Bordeaux et Marseille notamment. Mais il existe de très nombreux autres acteurs, parfois ultra sélectifs. Il faut en effet présenter un dossier solide et passer un entretien pour intégrer certains espaces de coworking à l’instar de Remix coworking.

Il existe également de nombreuses solutions proposées à l’entrepreneur pour monter son business en amont. Cabinet d’études pour réaliser l’étude de marché, logiciel de business plan en ligne pour réaliser avec succès cet incontournable de la création d’entreprise. Les outils disponibles sur le web pour créer sa société avec succès sont légion. Une fois l’activité lancée, l’entrepreneur peut aussi avoir recours aux logiciels comptables pour tenir ses comptes.

Ainsi, malgré quelques freins persistants, l’entrepreneuriat poursuit son développement en France. De nouvelles solutions sont constamment proposées aux startups pour renforcer leur accompagnement.

Toutes nos informations sont, par nature, génériques. Elles ne tiennent pas compte de votre situation personnelle et ne constituent en aucune façon des recommandations personnalisées en vue de la réalisation de transactions et ne peuvent être assimilées à une prestation de conseil en investissement financier, ni à une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Le lecteur est seul responsable de l’utilisation de l’information fournie, sans qu’aucun recours contre la société éditrice de Cafedelabourse.com ne soit possible. La responsabilité de la société éditrice de Cafedelabourse.com ne pourra en aucun cas être engagée en cas d’erreur, d’omission ou d’investissement inopportun.

#

Derniers Dossiers


dax30-indice-bourse-allemand
analyse-air-france-klm
fintech-france
dassault-systemes-bourse