Liquidité




Qu’est-ce que la liquidité ? Que recouvre cette notion économique ? Quels actifs sont concernés ? Quel risque représente-t-elle pour vos investissements ? Nos explications.

La liquidité : une somme disponible immédiatement

La liquidité est un terme économique qui désigne une somme d’argent immédiatement disponible. Ainsi, quand on parle de liquidités, on a tendance à désigner les avoirs, en numéraire, c’est-à-dire le cash.

Par extension, la liquidité désigne le degré de facilité avec lequel un actif peut être converti en espèces. Dans un contexte de finance de marché, la liquidité correspond en effet au fait de pouvoir acheter ou vendre rapidement des actifs en grande quantité, facilement, sans aucune répercussion sur les prix. Plus un bien est liquide, plus son cours reste stable.

Le degré de liquidité varie selon les classes d’actifs

Tous les marchés sont concernés par la liquidité : immobilier, actions, obligataire, etc. Mais tous ne sont pas égaux en termes de liquidité. Un compte courant est plus liquide qu’une maison, par exemple. En effet, si quelqu’un souhaite vendre rapidement sa maison pour payer ses factures, il devra baisser le prix pour en obtenir la vente.

La liquidité du marché dépend en effet de l’actif concerné mais au sein d’une même classe d’actif, il existe aussi différents niveaux de liquidité. Ainsi, une action d’un grand groupe du CAC 40 sera plus liquide qu’une action d’une small cap par exemple.

Le risque de liquidité : un des principaux risques liés à l’investissement

Le risque de liquidité est un risque inhérent à l’investissement. Il fait référence au fait de ne pas pouvoir vendre ses actifs ou l’obligation pour s’en débarrasser de les vendre à un prix très inférieurs à leur valeur intrinsèque. Cette baisse des prix afin de conclure ne vente sur un marché peu liquide est appelée décote d’illiquidité.

Inscrivez-vous à notre formation gratuite et recevez nos 5 ebooks sur l’investissement