Rejoignez eToro qui propose le crypto-trading depuis 2013. Votre capital est à risque*
Comment bien choisir et investir dans un vélo électrique ?

Comment bien choisir et investir dans un vélo électrique ?

À l’heure actuelle, les vélos électriques sont l’une des formes de mobilité les plus rapides et les plus sûres. Avec eux, vous pouvez jouir d’un confort véritable, profiter du paysage et faire un peu d’exercice en chemin. Si ces vélos permettent de surmonter bon nombre des problèmes inhérents aux vélos standards, ils s’accompagnent du problème de savoir faire le meilleur choix. Malgré son essor fulgurant, le vélo à assistance électrique ou vélo électrique reste méconnu de bon nombre de personnes. Découvrez dans cet article ce qu’est un vélo électrique, les différents types de vélos électriques et les critères à prendre en compte pour bien choisir son vélo électrique.

Qu’est-ce qu’un vélo électrique ?

Un vélo electrique, ou ebike, est un vélo muni d’un moteur électrique qui vous assiste lorsque vous pédalez. Ce moteur tire sa puissance d’une batterie rechargeable montée sur le vélo. Alors qu’un moteur basé sur le moyeu pousse directement la roue, celui monté sur l’axe fonctionne par l’intermédiaire de la chaîne et des engrenages. Lorsque vous pédalez, un capteur de couple évalue l’effort que vous fournissez et le fait concorder à la puissance de sortie du moteur. Le VAE offre une grande mobilité et vous permet de vous balader tout en empruntant la piste cyclable.

En outre, pour être considéré comme un vélo électrique, le moteur doit vous aider plutôt que de vous propulser seul. Par conséquent, vous devez pédaler pour obtenir cette assistance. En sus, les systèmes de vélos électriques offrent un certain nombre de modes parmi lesquels vous pouvez choisir. Ceci vous permet d’équilibrer la quantité de puissance fournie par les pédales avec l’autonomie et la durée de vie de la batterie.

Les différents types de vélos électriques

Au fil des ans, avec l’essor du vélo électrique, plusieurs types de vélos électriques ont vu le jour.

Le vélo à assistance électrique pour la ville

Inéluctablement le plus répandu, ce modèle est considéré comme l’ancêtre des VAE. Son utilisation était, au départ, partagée entre les villes et les régions. Aujourd’hui, les gens s’offrent ce vélo pour faciliter leur transport en milieu urbain, notamment dans les grandes métropoles. Le confort est la marque de fabrique de ce modèle. Il s’accompagne d’une assistance électrique optimale ainsi que des équipements pour un entretien aisé. Ce type de vélo est surtout indiqué aux livreurs.

Le VAE compact

Ce modèle de VAE devient de plus en plus apprécié des clients des magasins de vélo. En plus d’offrir une performance optimale, la possibilité de plier facilement ce vélo représente son atout redoutable. Il se décline en deux versions : le vélo électrique compact et le vélo électrique pliant à proprement parler. Toutes ces versions permettent un déplacement aisé, possible même dans les transports en commun.

Ce type de vélo pourrait apporter une touche de modernité au cyclotourisme. Il peut non seulement parcourir de longues distances, mais aussi écumer les reliefs les plus inextricables. De même, ce vélo supporte, sans coup férir, des bagages impressionnants. Les fabricants de ce vélo ont fait usage d’une ingéniosité louable.

Ainsi, ce vélo offre une géométrie du cadre, une transmission, un freinage et des éléments de confort peaufinés. Mieux, l’on peut l’équiper d’un GPS ou d’un gadget antivol.

Le VAE Cargo

Le VAE cargo s’impose dans le milieu urbain. Très robuste, il fait déplacer sans beaucoup d’efforts, sur de longues distances, le cycliste avec ses éventuels bagages. Le réceptacle du matériel n’est rien d’autre qu’une caisse en bois, en métal ou en plastique. À l’image du cargo original, le VAE cargo transporte le conducteur avec un matériel pesant, sur les sentiers les plus ardus.

Le VTTAE

Ce modèle de vélo électrique semble nettement haut de gamme, surtout avec un design époustouflant. De la géométrie de cadre au choix des composants en passant par la finition des roues, ce vélo séduit. C’est effectivement un VTT. En outre, ce modèle est propulsé par un moteur silencieux aux performances atypiques.

Avec ce vélo, vous allez tutoyer les plus hauts sommets et les pistes les plus engagées. Enfin, le VTTAE se prête aussi bien aux néophytes qu’aux cyclistes chevronnés. C’est le vélo de ville parfait pour une mobilité infinie.

Les critères à prendre en compte pour choisir et investir dans un vélo électrique

Les vélos électriques sont disponibles dans un large éventail de styles et de configurations. Si vous souhaitez acheter un nouveau vélo électrique, voici ce qu’il faut prendre en compte.

Le type de vélo électrique

Les vélos électriques sont classés en fonction de leur conception générale et de leur adaptation à différents terrains. Bien que les noms exacts varient en fonction du fabricant, la plupart des vélos électriques entrent dans l’une des quatre catégories que sont : les vélos de route, les vélos de montagne, les vélos hybrides et les vélos pliants.

Le poids du vélo électrique

Les vélos électriques sont plus lourds que les vélos traditionnels. En raison du poids supplémentaire du moteur et de la batterie, ils pèsent généralement entre 10 et 25 kg. Malheureusement, il y a un compromis à faire entre le poids et la puissance. Si vous voulez un vélo de ville puissant, il n’est pas forcément pratique d’acheter un vélo léger.

Les différents types de moteur du vélo électrique

Les vélos électriques sont équipés de deux types de moteur, à savoir le moteur à entraînement central ou le moteur à moyeu. Les vélos à moyeu sont l’option la moins chère. Ils ne sont pas aussi efficaces que les moteurs à entraînement central, mais ils sont considérés comme idéaux pour rouler sur des routes plates pendant de longues périodes.

En revanche, les vélos à entraînement central sont plus chers, mais ils sont aussi plus puissants. La position centrale du moteur augmente non seulement le couple, mais rend également le vélo plus équilibré dans l’ensemble. Si vous prévoyez de monter régulièrement des côtes, il peut être intéressant de dépenser davantage pour obtenir un moteur à entraînement central.

La puissance du vélo électrique

Les moteurs des vélos électriques varient en taille, généralement de 250 à 750 watts. Les vélos de 250 watts sont les plus populaires. En plus d’être abordables, ils offrent plus que suffisamment de puissance pour les surfaces planes et les reliefs de la campagne. Ils vous permettent également d’optimiser l’autonomie de votre batterie.

L’autonomie du vélo électrique

Tous les vélos électriques ont une autonomie annoncée. Cela explique combien de temps vous pouvez rouler avec le vélo sur une seule charge. Malheureusement, comme l’autonomie dépend de nombreux facteurs, elle est souvent très variable. Les vélos ayant la plus grande autonomie ont les plus grosses batteries et les moteurs les moins puissants. Il en résulte un compromis où les vélos les plus puissants ont aussi les plus faibles portées.

L’autonomie d’un vélo électrique constitue la distance en kilomètres que vous pouvez effectuer avec une seule charge. À l’ère actuelle, l’autonomie la plus longue que peuvent atteindre les vélos électriques est de 350-400 km sur une charge. En outre, les modèles standards équipés de batteries de 400 à 500 W peuvent atteindre 100 à 120 km en une seule charge.

De leur côté, les vélos électriques urbains de style falot parcourront 50 à 60 km. Bien entendu, plus la batterie est performante, plus le nombre d’heures que la bicyclette électrique peut parcourir avec une seule charge est important. En même temps, les facteurs externes ont aussi beaucoup à voir avec l’autonomie.

Les facteurs annexes qui doivent influer sur votre choix

Le terrain : pour monter une côte, il faut utiliser plus d’énergie. En fait, le moteur travaille à la fois contre la friction et la gravité dans cette situation, alors qu’il ne travaille que contre la friction sur un terrain plat. De même, des surfaces moins adhérentes nécessitent plus de puissance que les déplacements sur des chaussées lisses.

Météo : lorsque la température descend en dessous de 50 degrés Fahrenheit, les conducteurs verront une diminution nominale du kilométrage par charge jusqu’à 32 degrés.

Le prix d’un vélo électrique

Pour un vélo électrique neuf de bonne qualité, le prix de départ peut se situer entre 1 500 et 2 500 euros. Cependant, il existe des options qui peuvent aller bien au-delà. Le prix moyen d’une bicyclette électrique est d’environ 2 000 €. Les vélos électriques d’entrée de gamme coûtent environ 1 000 €. Les vélos électriques haut de gamme peuvent coûter 6 000 € ou plus.

Bien que vous puissiez trouver des vélos électriques neufs pour moins de 500 €, ils ne sont pas recommandés. En fait, le coût d’un vélo électrique commence par le coût du cadre et des composants, comme pour tout autre vélo. Les composants durables comme la transmission et le meilleur système de freinage ne sont que deux facteurs qui augmentent le coût.

Source des images : Freepik

Toutes nos informations sont, par nature, génériques. Elles ne tiennent pas compte de votre situation personnelle et ne constituent en aucune façon des recommandations personnalisées en vue de la réalisation de transactions et ne peuvent être assimilées à une prestation de conseil en investissement financier, ni à une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Le lecteur est seul responsable de l’utilisation de l’information fournie, sans qu’aucun recours contre la société éditrice de Cafedelabourse.com ne soit possible. La responsabilité de la société éditrice de Cafedelabourse.com ne pourra en aucun cas être engagée en cas d’erreur, d’omission ou d’investissement inopportun.