La magie des rendements capitalisés

Le 02 octobre 2009

investir-turbo-valeur-bourse

magie-rendements-capitalises

anticiper-marche-analyse-technique-300250

Il vous est peut-être déjà arrivé que l’on vous pose la question piège : “Vous préféreriez recevoir 10 000 euro par jour pendant 30 jours ou un centime d’euro qui doublerait de valeur tous les jours pendant 30 jours ?”.

Eh bien, il faut choisir le centime qui double !

Car au bout des 30 jours, vous auriez environ 5 000 000€ au lieu des 300 000€ si vous aviez choisi la première proposition.

Les financiers appellent souvent les intérêts capitalisés “la huitième merveille du monde” car, en effet, cela paraît magique. La magie des intérêts capitalisés s’appliquent à notre capital et peuvent nous donner un grand coup de pouce pour atteindre nos objectifs financiers, comme se payer une bonne retraite ou être financièrement indépendant.

Rendements capitalisés : comment ça marche ?

Un rendement de 10% transformera 1€ en 1,10€ au bout d’un an. Réinvestissez ces 1,10€ et touchez à nouveau 10%, et vous vous retrouverez avec 1,21€ en poche deux ans après votre premier investissement. La première année vous ne gagnez que 0,10€, mais la seconde a généré 0,11€. C’est le principe fondateur des rendements capitalisés : faire des bénéfices qui engendreront à leur tour encore plus de bénéfices. Maintenant, augmentez les sommes et l’horizon d’investissement et vous verrez votre capital grossir comme un haricot magique.

Les intérêts capitalisés peuvent être calculés en appliquant la formule suivante :

VF = VP (1 + i)n

  • VF = “Valeur Future” : la somme que vous obtiendrez
  • VP = “Valeur Présente” : la somme que vous possédez actuellement)
  • i = taux d’intérêt (ou taux de rendement)
  • n = nombre de périodes d’investissement (période où vous encaissez les intérêts)

Pour comprendre de façon ludique ce que sont les intérêts capitalisés, nous allons observer différents parcours d’investisseurs. Tout d’abord, nous observerons deux investisseurs et verrons comment chacun d’entre eux a réussi à accumuler un million d’euro.

Qui veut gagner des millions ?

  • 1. Pierre épargne 25 000€ par an pendant 50 ans.
  • 2. Jean débute en économisant seulement 1€ puis en doublant sa mise chaque année pendant 20 ans.

Bien que la plupart d’entre nous aimerait pouvoir épargner 25 000€ chaque année comme Pierre, cela est difficilement réalisable. Si nous gagnons 50 000€ par an, cela signifie que nous devrions mettre de côté la moitié de notre salaire sur l’année !

Dans le second exemple, Jean applique la technique des intérêts capitalisés. Il n’investit qu’un seul euro mais fait un rendement de 100% par an pendant 20 ans. La magie des rendements capitalisés permet à Jean de gagner facilement son million d’euro, en moitié moins de temps que Pierre. L’exemple de Jean est complètement irréaliste, certes. Peu d’investissements rapportent 100% de leur valeur tous les ans, encore moins sur 20 ans ! Mais cet exemple grossier permet d’entrevoir la force du mécanisme.

Consultez aussi notre dossier 8 conseils pour bien débuter en Bourse

Le temps est de votre côté

Malgré les deux extrêmes que représentent les situations de Jean et de Pierre, il existe des situations réalistes où les intérêts capitalisés aident l’individu moyen. L’un des concepts-clefs sur la capitalisation est celui-ci : plus tôt vous commencerez, plus vous serez riche. Alors qu’attendez-vous ?

Penchons-nous maintenant sur le cas de deux autres investisseurs, Luc et Georges, qui aimeraient eux aussi devenir millionnaires (qui ne le voudrait pas ?).

Nous dirons que Luc alimente rajoute 2 000€ par an à son portefeuille boursier entre l’âge de 24 et 30 ans, temps pendant lequel il a un rendement de 12% annuel. Puis, il arrête d’ajouter de l’argent à son portefeuille boursier et se contente d’encaisser un rendement de 12% par an jusqu’à sa retraite, au bel âge de 65 ans.

Georges, quant à lui, investit aussi 2 000€ par an, avec le même rendement de 12% annuels. Mais … Luc a attendu ses 30 ans pour commencer à investir ses 2000€ annuels. A l’âge de 65 ans, tous les deux auront près d’un million d’euro. Cependant, Luc n’a eu qu’à investir 12 000€ (2 000€ pendant six ans), alors que Georges a dû investir 72 000€ (2 000€ pendant 36 ans), soit six fois le montant qu’a investi Luc. Tout ça, juste pour avoir attendu six ans pour commencer à faire travailler ses économies.

Il est donc indéniable qu’investir tôt est au moins aussi important qu’investir régulièrement sur toute une vie ! Ainsi, pour vraiment tirer parti de la magie des rendements capitalisés, il est important de commencer à investir tôt. Nous ne le dirons jamais assez ! Après tout, ce qui compte n’est pas juste la somme investie mais aussi le temps dont vous disposez pour la faire fructifier.

Dans notre premier exemple, Pierre devait épargner 25 000€ par an pendant 40 ans pour atteindre le million d’euro sans tirer parti des intérêts capitalisés. En revanche, Luc et Georges ont tous deux été capables de devenir millionnaires en épargnant respectivement 12 000 et 72 000€ grâce à une mise initiale de 2 000€. Luc a gagné 988 000€ et Georges 928 000€ grâce aux rendements capitalisés. L’argent fait des petits, qui font des petits à leur tour, et ainsi de suite.

Consultez aussi notre dossier Souscrire à une assurance-vie en ligne

Pourquoi les intérêts capitalisés sont-ils importants pour l’investissement sur les marchés ?

Tout comme le montant que vous êtes prêt à investir et le fait de commencer tôt, le taux de rendement est un point crucial à prendre en compte. Plus le taux est élevé, plus vite votre capital grossit.

Supposons que Luc, de notre exemple précédent, ait deux sœurs qui, à 24 ans, commencent aussi à épargner 2 000€ par an pendant six ans. Mais contrairement à Luc qui touchait 12% d’intérêts, sa sœur Charlotte ne gagnait que 8% et Rose ne prit pas les bonnes décisions d’investissement et ne toucha que 4%.

Lorsqu’ils prirent tous leur retraite à 65 ans, Luc avait 1 074 0968€, Charlotte 253 025€ et Rose 56 620€. Même si Luc n’avait touché que 8% par an sur ses investissements, soit 160€ par an supplémentaires sur son investissement initial de 2 000€, il aurait finalement gagné quelque 20 fois plus d’argent que sa sœur Rose.

Il est donc clair qu’une petite différence de taux de rendement peut entraîner une grosse différence de gains en bout de course. C’est pourquoi, même si les actions peuvent représenter un investissement plus risqué sur le court terme, la récompense est bien supérieure au risque sur le long terme.

Inscrivez-vous à notre formation gratuite et recevez nos 5 ebooks sur l’investissement

Les informations ci-dessus sont données à titre pédagogique. Elles ne constituent en aucun cas des recommandations d’investissement. Le lecteur se doit d’étudier les risques avant d’effectuer toute transaction. Il est seul responsable de ses décisions d’investissement.

#

Derniers Dossiers


investir-pea-pme
fdj-introduction-en-bourse
societes-americaines-forts-dividendes
cheque-de-banque-paiement