Les marchés défient la Fed

Les marchés défient la Fed




Les taux d’intérêts montent malgré le lancement des rachats massifs de bons du trésor américain. En cause : le marché, qui vend massivement pour prendre ses bénéfices.

Les marchés défient la Fed

Contrecarrant les efforts de la Fed de faire baisser les taux, les investisseurs sont en train de vendre massivement leurs bons du trésor américain, ce qui n’a pas manqué de faire bondir les taux à leur plus haut niveau depuis plus de trois mois. Le programme “QE2” d’assouplissement quantitatif de la Fed a débuté cette semaine, la Fed procédant à des achats de bons du trésor (“t-bonds”) par brassées de dizaines de milliards de dollars.

Cette manœuvre de la Fed était supposée faire monter les prix des t-bonds et faire baisser leur taux d’intérêt, ou rendements, qui sont négativement corrélés aux prix. Mais dans les faits, il est en train de se passer le contraire : les rendements ont bondi.

Cette tendance est potentiellement un gros problème pour l’économie américaine et la Fed. Les taux avaient chuté pendant des mois, en anticipation du programme de la Fed. Mais en peu de temps, toute cette baisse a été effacée.

Cela dit, il est encore trop tôt pour dire que le programme de la Fed a échoué. Les taux restent historiquement bas, et la Fed n’a fait que commencer de mettre son programme en œuvre. Les récentes ventes massives de t-bonds sont des prises de bénéfices d’investisseurs qui “vendent la nouvelle”.

De nombreux experts pensent que la planche à billets de la Fed aura raison d’eux et que la croissance économique sera décevante. Ces deux facteurs devant in fine tirer les rendements vers le bas.

Il n’empêche, le récent mouvement à la hausse des taux a de quoi rendre nerveux. Les marchés pourraient commencer à douter de l’efficacité du plan de la Fed ou, pire, qu’il est contre-productif. Cela pourrait entamer la crédibilité de la Fed et faire bondir les taux dans toute l’économie.

Si l’économie américaine continue à s’améliorer, le programme de la Fed pourrait s’arrêter plus tôt que prévu. Cela serait une heureuse fin d’histoire pour la Fed, mais la plupart des économistes ne comptent pas dessus …

© 2010 – Cafedelabourse.com