Livret Distingo sans risque à 4 % pendant 3 mois + 80 € offerts*
Construire un graphique en points et figures

Construire un graphique en points et figures




Cette représentation graphique est très ancienne et pourtant très peu utilisée par les opérateurs. A la différence avec d’autres représentations graphiques celle-ci à la particularité de ne pas tenir compte du temps sur un axe arithmétique. Cette particularité peu sembler un peu déroutante et pourtant elle facilite grandement l’analyse.

h3. Partie I : Comment construire un graphique.

Ce type de graphique ne s’intéresse uniquement qu’à la mesure du prix. On va donc se focaliser uniquement sur le rapport de force bull-bear. L’autre différence est que le graphique n’enregistre pas tous les mouvements de prix comme on peut le faire sur un graphique en bar chart ou en bougies japonaises (se sont des graphiques chronologiques). C’est pour cela que l’on classe ce type de graphique dans les graphiques dit de tendance comme le Kagi line, le Renko et le Three line break. Personnellement j’utilise des boites en %, cela permet donc de mettre toutes les actions sur le même pas et de ne pas me soucis du cours.

Pour construire un graphique en point et figure on utilise donc des boites positives X et des boites négatives O.

X et O = boite ou pas

X = boite haussière pour 1 unité (En € ou en %)

O = boite baissière pour 1 unité (en € ou en %)

X O
X O
X ou O = seuil de retournement

Voici un exemple avec les boites de 1% et un seuil de retournement de 3%.

Construire un graphique en points et figures

Partie II : Exemple simple de construction d’un graphique en points et figures.

Prenons une action qui cote 100€, avec un pas de 2€ et un seuil de retournement de 5€ et essayons de construire un graphique en points et figures. Voici un exemple sur un mois de cotation la valeur de l’action.

Construire un graphique en points et figures

Construire un graphique en points et figures

Colonne1 :

Le cours cote 100€. Pour commencer on va donc commencer le graphique à la valeur de 100€. Le cours grimpe jusqu’à 106€, on va donc dessiner 3 croix puisque une croix à une valeur de 2€. Ensuite le cours commence à redescendre mais on ne dessine pas une croix car pour dessiner une nouvelle colonne qui doit être signe d’un retournement de tendance on a décidé que notre seuil de retournement devait être de 5€ minimum. C’est-à-dire que si par exemple le cours redescend à 102€ puis remonte à 110€ on sera toujours sur la même colonne car le cours aurai du atteindre 101€ pour dessiner une nouvelle colonne.

Colonne 2 :

On commence à la dessiner une fois que le cours va donc perdre 5€ par rapport à son plus haut précédent soit 101€. On va donc dessiner 5 “O” pour montrer que le cours a changé de tendance. Le cours redescend jusqu’à 90€ on va donc dessiner la colonne baissière jusqu’à 90€. Puis le cours réamorce une hausse mais on ne dessinera qu’une colonne haussière à partir du moment où elle atteindra 95€ pour les mêmes raisons que précédemment.

Colonne 3 :

Le cours de 95€ est atteint, on dessine une nouvelle colonne haussière. Cette colonne ira jusqu’à 120€.

Colonne 4 :

Le cours va redescendre de 120€ à 116€ mais comme on n’a pas atteint le seuil des 5€ on ne dessine pas de nouvelle colonne.

Laurent Lavaud

Article original