Acheter des actions à partir de 10€ et sans commission. Risque de perte en capital*
La rentabilité XXL des investissements dans l’obésité

La rentabilité XXL des investissements dans l’obésité




La rentabilité XXL des investissements dans l’obésité image

Vous cherchez à investir dans un secteur en forte croissance mais également sûr et implanté dans le monde entier ? La solution est simple : il faut investir dans … la lutte contre l’obésité.

1,4 milliard de personnes en surpoids dans le monde

La proportion de personnes obèses dans le monde a doublé depuis 1980

Actuellement, 500 millions de personnes sont considérées comme obèses et 1,4 milliards en surpoids. C’est sur l’Indice de Masse Corporelle (IMC) que s’appuient les études statistiques à ce sujet. L’IMC est le quotient du poids (exprimé en kilogrammes) par le carré de la taille (exprimée en mètres). On parle d’obésité lorsque l’IMC dépasse 30.

L’Organisation Mondiale de la Santé considère l’obésité comme une véritable épidémie mondiale et parle même de « globésité » (global obesity). Ces 30 dernières années, la proportion de personnes obèses dans le monde a doublé atteignant environ  9,8 % chez les hommes et 13,8 % chez les femmes.

C’est un phénomène qui progresse encore plus rapidement dans les pays émergents. En Chine par exemple, la proportion totale de personnes obèses a doublé en 5 ans. Contrairement à l’Europe et aux États-Unis où obésité rime avec précarité, dans l’Empire du Milieu ce sont les classes aisées et citadines qui sont largement les plus touchées.

Actuellement, 12% des citadins et 3% des habitants de la campagne sont concernés. Cet aspect est loin d’être négligeable et signale qu’en Chine les personnes obèses ou en surpoids pourront allouer un budget important à leur amincissement et/ou aux soins des pathologies engendrées.

La lutte contre les problèmes de poids: priorité des États et des ménages

Les États-Unis ont consacré à l’obésité 20% de leur budget lié la santé soit environ 99 milliards de dollars. Les dépenses des ménages liées à la consommation de produits allégés est en constante augmentation. En France, le marché des produits dits « light » croît de 10% par an !

Le business de la « globésité »

La Bank of America-Merrill Lynch vient de publier un rapport sur les 3 secteurs d’investissements liés à l’obésité et promis à une forte croissance ces prochaines années.

Le marché des produits allégés

En ce moment, 1 américain sur 2 est au régime. Le rapport conseille d’investir dans les marques ayant une large gamme de produits allégés. Par exemple : Danone, Campbell Soup et Nestlé.

Les aspects médicaux de l’obésité : médicaments, prothèses

Les autorités sanitaires finissent par autoriser de plus en plus de médicaments visant à lutter contre le surpoids. Les analystes de la banque suggèrent d’investir dans DSM ou Herbalife, spécialisés dans les compléments alimentaires. 

Un autre aspect médical réside dans le traitement des maladies associées (diabètes, problèmes de hanches etc…) ainsi que dans l’adaptation des installations hospitalières aux patients de poids importants. On peut penser aux laboratoires Novo Nordisk et Roche ainsi qu’au fabricant d’implants orthopédiques Stryker.

Le sport

D’après le rapport, à plus long terme, les gouvernements devraient promouvoir le sport. On choisira par exemple Adidas et Asics.

Lydie Berget