Olivier de Faramond, gérant chez Swan Capital Management

Le 02 juillet 2009

calcul- investir-fonds

Pouvez-vous nous présenter Swan Capital Management ?

Swan Capital Management est une société de gestion de portefeuille. Elle a reçu un agrément de l’Autorité des Marchés Financiers (numéro GP 90 01) le 27 mars 1990 et son capital est entièrement détenu par les dirigeants et les salariés. La société exerce un seul et unique métier: la gestion d’actif pour le compte de tiers.

L’équipe de gestion de Swan Capital Management comporte 3 professionnels:

Olivier de Faramond, Ingénieur ESAP et titulaire d’un MBA. Fort de 18 ans d’expérience dans la gestion de valeurs mobilières, il assure le stock picking au sein du fonds SVS Europe Flexible.

Pauline Walhain, titulaire d’une Maîtrise en Finance de l’Université Paris IX Dauphine. Elle assume la double fonction d’Analyste -Gérant et est responsable de la coordination de la recherche actions.

Alexandre Paul-Reynaud, titulaire d’une Maîtrise d’économie et diplômé de l’IEP de Paris.Fort de son expérience dans des banques d’affaires françaises et anglaises, Il fonde la société Swan Capital Management en 1991. Il est responsable de l’allocation d’actifs au sein du fonds SVS Europe Flexible.

Quel est votre sentiment actuellement sur les perspectives boursières au second semestre 2009 ?

Le repli des marchés actions depuis la 2ème semaine de juin correspond à une pause et à un changement de configuration dans la progression des marchés actions.

Cette correction s’effectue dans un calme relatif puisque la volatilité continue de se contracter vers des niveaux de 25% et s’accompagne d’un léger tassement des cours des matières premières et du pétrole.

Bien entendu, les paramètres déclencheurs de cette correction sont au rendez-vous :

  • Révision en baisse (Banque Mondiale) des prévisions de croissance US à -3% en 2009 suivi d’une reprise de +1,8% en 2010.
  • Niveau sur-acheté des marchés à court terme qui peuvent déconcerter les investisseurs.
  • Prudence générale des entreprises et faible visibilité de l’activité au second semestre.

Au 30 Juin, on peut considérer que la « valorisation du risque actions » est normalisée : les marchés actions ne sont toujours pas chers mais les primes de risques ne vont se comprimer que progressivement, à mesure que la correction de l’effet de levier des économies Trans-Atlantiques permettra un re-rating de ces marchés.

Dans une perspective moyen terme, les points d’entrée sur les actions aux niveaux actuels ou au 2ème semestre vont générer des retours sur investissement significatifs pour peu que les choix thématiques, sectoriels et individuels des valeurs soient appropriés.

En Juillet et Août, on peut s’attendre à certains excès sectoriels, à la hausse comme à la baisse (Energie, Services Financiers par exemple) qui devront faire l’objet de réajustements tactiques. A noter que la seule reprise, dès ce trimestre, du commerce intra-régional Asiatique contribuera à stabiliser les niveaux d’activités de nombreuses sociétés Européennes.

En Juillet, les Fonds SVS Europe et SVS Flexible auront des niveaux d’investissement action voisins de 95%. Notre intention est de conserver une exposition nette de SVS Flexible autour de 75% .Pour chacun des deux fonds, tout changement significatif de configuration de marché conduira à des ajustements de leur exposition nette.

Vous mettez en avant en ce moment la gamme des Fonds SVS Europe et SVS Europe Flexible. Pouvez-vous nous en dire un mot ?

SVS Europe (Situations & Valorisations Spécifiques Europe) recherche une appréciation du capital à moyen terme. Investi a 75% minimum en actions Européennes (le fonds est à ce titre éligible au PEA), sa gestion garde sur le long terme un style dominant « Croissance à Prix Raisonnable » ou « G.A.R.P » sans contrainte de capitalisation.

De son coté, SVS Europe Flexible bénéficie d’une couverture active. La gestion s’appuie d’une part sur la sélection de titres (sur le modèle du portefeuille de SVS Europe) et d’autre part sur des couvertures de positions (défensives et non spéculatives) pour obtenir une exposition nette du FCP au marché Actions comprise entre 0% minimum et 110 % maximum de l’actif. Les décisions de couverture sont fondées sur une double analyse (macro et micro-économique) et sont mises en place par la vente de contrats futures sur les principaux marchés actions européens : Eurostoxx, FTSE, CAC, DAX.

Olivier de Faramond est gérant du fonds SVS Europe Flexible chez Swan Capital Management.

Olivier-de-Faramond

Olivier de Faramond

Global Equity Analyst - -

Ingénieur ESAP, Mastère IGIAESSEC MBA et Diplôme SFAF.

20 ans d’expérience dans la gestion de valeurs mobilières, acquises notamment au sein du Groupe Amvescap / Invesco de 1993 à 2000. Spécialiste des actions Européennes et Internationales, Olivier a rejoint Swan Capital Management fin 2005 pour y créer son équipe, avant de prendre récemment la Direction de la gestion. Il est associé de Swan.

Il est actuellement Global Equity Analyst chez Lamda Logic, à Londres.

#

Derniers Dossiers


Bourse et Trading groupes-pharmaceutiques-fortes-marges-beneficiaires
Bourse et Trading compte-titres-bourse-avantage-inconvenients
Bourse et Trading
Bourse et Trading societes-francaises-les-plus-riches