La crise économique en Europe en 15 chiffres

Le 30 janvier 2013

L’implosion des économies d’Europe s’accélère. Même si les media continuent de clamer que la crise financière en Europe a été évitée, les statistiques de l’économie, elles, continuent d’empirer.

L’activité industrielle se contracte, le taux de chômage dans la zone euro a atteint un nouveau record, et les taux de chômage en Grèce et en Espagne sont plus élevés qu’ils ne l’ont été aux Etats-Unis pendant la Grande Dépression des années 1930. La situation est bien pire qu’il y a un an, et il y a de fortes chances que la situation empire encore.

Voici 15 données statistiques sur l’économie européenne qui laissent – malheureusement – peu de place à l’optimisme.

  1. La production industrielle en France et en Allemagne s’est contractée dix mois d’affilée.
  2. A 11,8%, le taux de chômage de la zone euro a atteint un nouveau record.
  3. En novembre 2012, l’Italie a enregistré la baisse des ventes de détail la plus rapide en 17 mois.
  4. La production industrielle en Espagne s’est contractée 20 mois d’affilée.
  5. On estime que les créances douteuses représentent environ 20% de toutes les créances locales du système bancaire grec.
  6. En Grèce, le taux de chômage atteint maintenant 26,8% de la population active. Il y a un an seulement, il était de 21,2%.
  7. En Espagne, le chômage touche 26,02% des actifs, soit 5,97 millions de personnes.
  8. Les ventes de véhicules automobiles français en novembre 2012 étaient en baisse de 28% sur un an.
  9. En 2005, l’industrie automobile française produisait 3,5 millions de véhicules. En 2012, elle en a produit 2 millions. Une baisse de 42% en sept ans. Cela fait de 2012 la pire année depuis 1997 pour le secteur.
  10. En Italie, 37,1% des jeunes actifs sont au chômage. Dans le sud de l’Italie, en Calabre et en Sicile, il dépasse 50%.
  11. En Espagne, le taux de chômage chez les actifs de moins de 25 ans a atteint 56,5%.
  12. En Grèce, c’est 57,6% des actifs de moins de 25 ans qui sont au chômage.
  13. En Espagne, certaines maisons se vendent un tiers du prix qu’elles affichaient au plus fort de la bulle immobilière en 2006. L’Espagne compte 2 millions de logements invendus.
  14. Citigroup estime qu’il y a 6 chances sur 10 que la Grèce quitte la zone euro dans les prochains 12 à 18 mois.
  15. Le FMI estime que la dette de la Grèce atteindra près de 190% de son PIB d’ici la fin de l’année 2013.

Ces statistiques sont choquantes, mais elles ne nous aide pas à nous représenter la nouvelle réalité du quotidien de nombreux Européens.

Pour avoir un aperçu, voici la traduction d’un court extrait d’un article récent de Bloomberg :

« Anastasia Karagaitanaki, 57 ans, est ex-mannequin et ancienne propriétaire d’un café à Théssalonique. Après avoir perdu son entreprise dans la crise, elle dort aujourd’hui sur un lit de camp à côté du réfrigérateur dans la cuisine de sa mère. Elle dépend de la charité pour la nourriture et l’insuline pour son diabète. »

Laurent Curau

Les informations de Cafedelabourse.com et de ses publications sont données à titre pédagogique. Elles ne constituent en aucun cas des recommandations d’investissement. Le lecteur se doit d’étudier les risques avant d’effectuer toute transaction. Il est seul responsable de ses décisions d’investissement.

#

Derniers Dossiers


Bourse et Trading investir en bourse conseil
Crypto monnaie NFT-investissement-avenir

Les NFT : un investissement d’avenir ?

Alors que la popularité des jetons non fongibles (NFT) explose, de nombreux régulateurs cherchent à encadrer ce nouvel actif à la mode. Récemment, le député […]

Bourse et Trading societes-americaines-bourse-forts-dividendes
Produits Financiers