Benjamin Graham : une courte biographie

Benjamin Graham : une courte biographie




Benjamin Graham naît à Londres en 1894. Benjamin est très jeune lorsque sa famille émigre aux Etats-Unis. Son père installe une entreprise d’import-export. La famille Graham connaît de nombreux déboires. Le père de Ben Graham meurt  peu de temps après l’installation aux Etats-Unis et la famille perd toutes ses économies lors de la crise économique de 1907.

Elève doué, Graham entre à la prestigieuse Université de Columbia. A sa sortie de l’université, on lui offre un poste d’enseignant, mais il préfère prendre un boulot à Wall Street chez Newburger, Henderson & Loeb. Il y entre en tant qu’assistant dans le département spécialisé sur les obligations. Il gagne 12$ par semaine, mais déjà il fait ses premiers pas dans la construction de sa réputation d’investisseur de légende, de penseur original et de pionnier dans le développement de méthodes professionnelles d’analyse financière. Il devient rapidement associé dans la firme qui l’emploie. A 25 ans, son salaire annuel dépasse 500 000 dollars.

En 1926, Graham s’associe avec un autre broker, Jerome Newman. Il commence également à donner des cours de finance à Columbia, et ce jusqu’en 1956. Le krach de 1929 ruine presque Benjamin Graham. Sa femme doit se remettre au travail, en tant que professeur de danse. Graham parvient à rebondir mais le krach et la Grande Dépression le marquent pour toujours. Il en partage les leçons dans ses écrits.

En association avec David Dodd, un autre professeur de Columbia, Graham publie Security Analysis. En peu de temps, l’ouvrage devient la bible de l’analyse financière moderne. La thèse principale du livre est qu’il est possible d’investir avec succès dans les actions, mais à condition de suivre scrupuleusement quelques principes-clés. Graham et Dodd introduisent les concepts fondamentaux de valeur intrinsèque et de marge de sécurité

L’association Graham-Newman perdure jusqu’en 1956 sans qu’ils ne perdent un seul centime de l’argent de leurs clients. Ils obtiennent une performance incroyable de 17% par an en moyenne sur cette période.

En parallèle de son activité d’investisseur, Graham écrit et enseigne, jusqu’en 1956. Devant le succès de Security Analysis auprès des professionels, Graham se met en tête d’en rédiger une version accessible au grand public. C’est ainsi que paraît en 1949 L’investisseur Intelligent, considéré comme la bible du petit investisseur value. Il n’a depuis lors jamais cessé d’être édité.

Benjamin Graham meurt en 1976, en véritable père fondateur de l’analyse financière moderne.