Livret Distingo sans risque à 4 % pendant 3 mois + 80 € offerts*
Accor : un titre solide avec un potentiel haussier important

Accor : un titre solide avec un potentiel haussier important




Le groupe hôtelier Accor a publié un résultat solide au premier semestre, supérieur aux attentes des analystes.

Assainissement en profondeur du bilan

Les comptes du groupe Accor font leur retour dans le vert au 1er semestre 2011, avec un résultat net de 41 millions d’euros, contre une perte de 15 millions d’euros l’année précédente.

Accor poursuit son désendettement, avec une diminution de sa dette nette de 42% sur un an et de 23% par rapport à janvier 2011. La dette nette atteint désormais 559 millions d’euros.

Témoin d’un net assainissement des finances du groupe Accor, le gearing (ratio dette nette / capitaux propres) a été ramené à 15% en juin 2011, contre 18% en fin d’année 2010. Pour mémoire, on atteignait presque 110% en juin 2010.

Cette nette tendance au désendettement est particulièrement intéressante, puisque le groupe dispose d’une marge de manœuvre importante, avec également 1,8 milliard d’euros de lignes de crédit non utilisées.

Le résultat d’exploitation du groupe est en nette hausse de 27,5% sur les 6 premiers mois de l’année, grâce à la reprise rapide de l’activité d’une part, mais également grâce à une bonne maîtrise des coûts.

Le fort désendettement et la hausse du résultat net sont en partie dûs à des cessions d’actifs hôteliers, signe de la bonne gestion de ses actifs par le groupe. Les cessions d’actifs correspondent à la stratégie d’Accor de recentrage sur son activité hôtelière.

C’est dans ce cadre que le groupe s’était par exemple désengagé de Lucien Barrière, pour s’afficher désormais comme un groupe 100% hôtelier. Accor cèdera par la suite Lenôtre (traiteur de luxe) en septembre.

Activité soutenue et perspectives positives

Le chiffre d’affaires du groupe est en hausse de plus de 4% sur un an, et on note une augmentation régulière des taux d’occupation, simultanée avec une amélioration des prix moyens.

Le RevPAR (Revenue Par Available Room) continue de progresser sur tous les segments du groupe.

Le groupe souhaite se développer sur l’année 2011, notamment par l’ouverture de 30 000 chambres, avec déjà presque 45% d’effectué actuellement. Les segments haut et milieu de gamme restent très solides avec une nette percée du CA hôtellerie économique hors Etats-Unis.

Le management est confiant pour la suite de l’année et la tendance positive s’est poursuivie au début de l’été selon le groupe, et ce malgré une météo défavorable.

Configuration graphique

Le titre a souffert de la baisse des marchés et a évolué proche de ses plus bas sur les 22 euros, qui avaient permis aux cours de rebondir en novembre 2009 et au cours de l’été 2010.

Accor : un titre solide avec un potentiel haussier important

La configuration actuelle pourrait nous ramener vers les plus haut de l’été à 26€ (+10%) avant de viser la moyenne mobile à 50 jours à 28€ (+19%).

Au moment de l’analyse, le titre s’échange à 23,51€.

Avis externes sur le titre

Broker Position Objectif
CM-CIC Securities achat 43€
CA Cheuvreux Surperformance 35.50€
Brian Garnier achat 34.50€
Oddo neutre 33€
Crédit Suisse * sous-performance 27.50€

*avis de Crédit Suisse publié le 23 août avant la publication du S1

Conclusion

Le titre Accor repose sur des fondamentaux solides avec un potentiel haussier important.

Le 13 septembre prochain le management devrait faire un point sur ses attentes pour son résultat annuel 2011, puis viendront les publications du T3 le 18 octobre.

Thomas Jeulin

Avertissement important : Cette analyse ne constitue ni un conseil en investissement, ni une offre de vendre ou d’acheter des instruments financiers.