Dividende Publicis : analyse du rendement

Dividende Publicis : analyse du rendement




Dividende Publicis : analyse du rendement

Il s’agit d’un fait peu connu mais Publicis était l’un des dividendes aristocrates français (hausse constante de dividendes depuis plus de 10 ans) jusqu’à la stabilisation du dividende en 2008.

Le rendement n’est pas spectaculaire à 2,02% en 2009 ; il s’agit à priori typiquement du genre d’actions que nous recherchons (dividende en progression régulière et société de qualité). Je propose de vérifier ces points à l’aide de notre méthodologie habituelle.

Présentation de la société :

Publicis Groupe est le 4e groupe mondial de communication.Le chiffre d’affaires par activité se répartit comme suit :

  • conception et réalisation de campagnes publicitaires (38%) : activités assurées au travers de 3 réseaux mondiaux (Publicis Worldwide, Saatchi & Saatchi et Leo Burnett Worldwide) ;
  • prestations de services marketing (36%) : prestations de communication institutionnelle et financière, de communication santé, de marketing relationnel, etc. ;
  • n°2 mondial de prestations de conseil et d’achat d’espaces média (26%) : activités menées essentiellement par le biais des réseaux Starcom MediaVest Group et ZenithOptimedia.

Le groupe développe également une activité de vente d’espaces publicitaires.

La répartition géographique du chiffre d’affaires est la suivante : Europe (38,4%), Amérique du Nord (42,7%), Asie-Pacifique (11%), Amérique latine (5,1%) et autres (2,8%).

Effectif : 44 727

Évolution de l’action sur 10 ans :

Dividende Publicis : analyse du rendement

Dividende Publicis : pay out rate / taux de distribution (en euros par action)

Année Bénéfice Net Dividende Taux de distribution
2004 1,29 0,3 23,00%
2005 1,76 0,36 20,45%
2006 1,97 0,5 25,00%
2007 2,02 0,6 29,70%
2008 2,12 0,6 28,30%
2009 1,97 0,6 30,45%

Il convient de noter que les rachats nets d’actions propres ont représenté 174 millions d’euros en 2008 (contre 117 millions de distribution de dividendes). Par ailleurs, la politique de la société est une “distribution de dividendes d’un montant raisonnable pour autant que ceux-ci n’excèdent pas 40% du bénéfice distribuable”.

Tout ceci est très intéressant, on peut penser que le fait de ne pas dépasser ce seuil de 40% est très raisonnable et conservateur. Par ailleurs, on peut penser que le bénéfice distribuable par action va augmenter mécaniquement du fait de la stratégie volontariste de rachat d’actions menée par Publicis.

Note : 4,5/5

Pérennité du dividende Publicis

Depuis plus de 15 ans, la société n’a pas réalisé de pertes et les dividendes sont distribués chaque année.

L’endettement financier net au 30/06/2009 s’élève à 899 millions d’euros ce qui représente un gearing de 37%.

L’ensemble est bien géré et la diversification sectorielle et géographique est excellente. On peut considérer que le dividende est sûr.

Note : 5/5

Croissance du dividende Publicis

Depuis 1996, le résultat net de la société a été multiplié par 14 (+23% par an), le dividende par 8 (+18% par an) et le cours de bourse par 4, je crois que l’on peut parler de création de valeur par la société et son management. Le dividende a revanche n’a pas augmenté depuis 2007 ce qui n’est pas très défavorable aux actionnaires. De plus, l’historique est excellent mais, avec un rendement de 2%, il faut que le dividende augmente plus régulièrement.

Note : 1,5/5

Qualité de la société Publicis

La société est très bien gérée avec des opérations de croissance externe pertinentes, elle est diversifiée géographiquement et a amorcé son virage vers le webmarketing.

Sur 5 ans, la marge opérationnelle est d’environ 15% et la rentabilité financière de 20%.

Note : 4,5/5

Conclusion

Note globale : 15,5/20

Très honnêtement, je préfère le dividende Publicis à celui de sociétés ayant des dividendes élevés et peu pérennes. La société est de grande qualité, en revanche, il semble possible de trouver un meilleur compromis entre le niveau de rendement, la sécurité et le taux de croissance du dividende.

Déontologie : l’auteur de l’article ne détient pas d’actions Publicis.

Sbaccon