Rejoignez +30 000 abonnés : Inscrivez-vous gratuitement, recevez en cadeau notre formation de 5 ebooks pour bien investir

En cochant cette case, j'accepte la politique de confidentialité de ce site


ANALYSTE AGRÉMENTS & AUTORISATIONS – H/F

L'Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR) a pour missions principales d'assurer le contrôle prudentiel des banques dans le cadre du Mécanisme européen de supervision unique (MSU), ainsi que des assurances, de contribuer au maintien de la stabilité financière et de veiller à l'élaboration et à la mise en oeuvre de mesures de prévention et de résolution des crises bancaires. Présidée par le Gouverneur de la Banque de France, l'ACPR est une autorité adossée à la Banque centrale, qui est l'employeur du personnel de son Secrétariat général qui comprend plus de mille collaborateurs répartis en une douzaine de directions.

Au sein de la Direction des Autorisations, le Service des Établissements de Crédit et des Entreprises d'Investissement (17 personnes), instruit les demandes d'agrément, d'autorisations (changements de contrôle ou prises de participations, extension d'agrément, gouvernance, dirigeants…) ou de retrait d'agrément (suite à fusion/acquisition ou cessation d'activité …) concernant les établissements de crédit (EC) et les entreprises d'investissement (EI). Ce service travaille en relation constante avec la Banque Centrale Européenne (BCE) dans le cadre du MSU. 

Descriptif des missions

Au sein du Pôle « Autorisations », composé d'une équipe de 9 personnes, vous serez chargé de missions très variées sur les plans juridique, prudentiel et financier :

  • mener l’analyse des projets d’agrément et de modification de situation concernant les établissements de votre portefeuille (analyse financière des plans d’affaires, suivi juridique des opérations de fusion/acquisition, agrément, transfert, évaluation de la conformité prudentielle,…) ;
  • conduire l’instruction des demandes, notamment en participant aux réunions avec des interlocuteurs de haut niveau (avocats-conseil, dirigeants …) et en obtenant les compléments/modifications nécessaires en vue de parvenir à une proposition de décision acceptable du point de vue de l’Autorité ;
  • rédiger des notes de présentation des projets pour le Collège de supervision de l’ACPR et le Gouverneur de la Banque de France, et réaliser les contributions nécessaires en anglais (notes, mémo, échanges téléphoniques) pour les dossiers pour lesquels la décision finale revient à la BCE, dans le cadre du MSU ;
  • assurer, dans le cadre des demandes d'autorisation déposées, l’instruction des dossiers d’évaluation des membres des organes de direction.
  • veiller à la qualité du registre des agents financiers (REGAFI) en supervisant les travaux des assistants sur les instructions qui vous concernent. 

Vos travaux vous conduiront à entretenir des relations quotidiennes avec la BCE (échanges par e-mail, et conférences téléphoniques, outre, de façon plus ponctuelle, la représentation de la France au sein de groupes de travail multinationaux au sein de la Division « Autorisations »), les services des Directions du contrôle en charge de la surveillance permanente des établissements, ainsi qu’avec l’Autorité des marchés financiers et d’autres services de la Banque de France.

Vous participerez à des travaux sur des projets innovants (par exemple fonds d’investissement, finance participative, FinTech, banque digitale, …) ou de place (agrément des entités dans le cadre du Brexit), et devrez suivre l’évolution du cadre réglementaire d’exercice des établissements, notamment des prestataires de services d’investissements, de votre portefeuille.

Profil recherché

Titulaire d’un diplôme d’enseignement supérieur (école de commerce, droit, IEP, sciences économiques…), vous justifiez d’au moins 4 ans d’expérience professionnelle acquise idéalement soit au sein d’un cabinet d’audit et de conseil intervenant dans le secteur bancaire et financier, soit dans un cabinet d’avocat ou dans un établissement financier. Vous y avez acquis l’une des compétences suivantes : fusion-acquisition ou analyse financière ou réglementation bancaire ou droit des sociétés.

Rigoureux, organisé, doté de qualités d’analyse, de synthèse et de réelles capacités rédactionnelles, vous devrez démontrer un sens développé du travail en équipe et du dialogue.
De plus vous faites preuve de réelles aptitudes pour la communication (nombreux contacts internes et externes) sur des sujets techniques.

Enfin, vous avez une maitrise, orale et écrite, de l’anglais (échanges quotidiens avec vos interlocuteurs de la BCE et relations fréquentes avec des investisseurs étrangers).

Poste à pourvoir des que possible.

La Banque de France est une institution socialement responsable, attachée à la diversité de ses personnels. Des aménagements de poste peuvent être organisés pour tenir compte des handicaps des personnes recrutées.

 

#

Derniers Dossiers


budget-secret-finances-saines
analyse-bourse-mcdonalds
immobilier-pierre-papier-siic-reit
pea-loi-pacte