Les Grecs se disent les plus travailleurs d’Europe

Laurent Curau, Fondateur @ Cafedelabourse.com le 6 Juin 2012
@laurentqro

"Quel est, selon vous, le pays de l'Union européenne qui travaille le plus dur ?". Tous ont répondu l'Allemagne, sauf les Grecs, qui se désignent eux-mêmes. Mais les Grecs ne sont pas aussi loin de la réalité qu'il n'y paraît.

De temps à autre, un sondage d'opinion contient quelques pépites révélatrices, tel ce sondage du 29 mai dernier de Pew Global sur les pays d'Europe.

Parmi les sempiternelles questions sur les attitudes vis-à-vis  de l'euro et l'Union européenne, posées aux résidents de 8 pays européens (France, Allemagne, Royaume-Uni, République tchèque, Grèce, Italie, Pologne et Espagne), cette question : "Quel est, selon vous, le pays de l'Union européenne qui travaille le plus dur ?". Les Grecs ne donnent pas la réponse habituelle (l'Allemagne) et se désignent eux-mêmes.

Les Grecs se disent les plus travailleurs d’Europe

Stéréotypes aidant, cela en fera rire certains. Mais les Grecs ne sont pas aussi loin de la réalité qu'il n'y paraît. Comme le montre le graphe de l'OCDE ci-après, la Grèce est le pays d'Europe où l'on travaille le plus. Mais, comme tout économiste vous le dira, il n'y a pas d'équivalence entre durée et productivité du travail, et la productivité grecque est assez faible.

Les Grecs se disent les plus travailleurs d’Europe

C'est sûr que la corruption endémique n'y aide pas. La Grèce est perçue par ses voisins comme étant le deuxième plus corrompu, juste derrière l'Italie, bien que les Grecs eux-mêmes estiment que leur pays est le plus corrompu de tous.

Téléchargez votre rapport gratuit



Maîtrisez toutes les figures graphiques au travers de cas pratiques sur les titres les plus traités du marché.