CAC 40 attentiste à la veille du sommet européen

le 20 Octobre 2011
CAC 40 attentiste à la veille du sommet européen image Crédit photo yuped

Au niveau actuel, l’indice parisien a repris 7% depuis le début du mois d’octobre. Il est bien difficile de clarifier les perspectives de la Bourse dans un environnement macroéconomique si flou.

Le marché parisien attentiste à la veille du sommet européen

Ce sont principalement les nouvelles macroéconomiques et politiques qui ont balloté le CAC 40 au mois d’octobre.

Le rebond de l’indice parisien s’explique notamment par l’espoir des marchés de voir le couple franco-allemand aboutir à des solutions sur la crise des dettes souveraines. Le marché aura ce dimanche les yeux rivés sur le sommet européen.

En attendant, le marché reste donc attentiste cette dernière semaine dans des volumes faibles qui témoignent de la prudence actuelle des investisseurs. La forte volatilité du CAC 40 observée récemment s’est un peu calmée.

CAC 40 attentiste à la veille du sommet européen

On constate une volatilité quotidienne de 2,9% au mois de septembre contre 2,2% en octobre, qu’on peut mettre en comparaison avec un titre comme BNP dont la volatilité quotidienne atteint 6% en septembre et augmente même très légèrement au dessus de 6% en octobre …

Inquiétudes sur l‘économie française et le poids de la dette

L’indice CAC 40 a souffert des inquiétudes quant au ralentissement des économies européennes, avec par exemple l’Allemagne qui a réduit de presque moitié sa prévision de croissance pour l’année prochaine. En France, le ministre de l’économie François Baroin a même reconnu que nos prévisions de croissance étaient probablement trop élevées.

Plus impactant encore pour le CAC 40 il y a quelques jours, la décision de Moody’s de placer sous surveillance la note AAA de la France. Parmi les pays européens notés AAA, c’est la France qui se place le moins bien, avec les taux d’intérêt à 5 ans les plus hauts. L’écart entre les taux à 5 ans de l’Allemagne et de la France ont franchi le seuil symbolique des 100bps (1%).

Dans le cas ou la France serait dégradée, la solidité du couple franco-allemand serait impactée et il faudrait se poser des questions quant au rating du Fonds Européen de Stabilité Financière (FESF).

Forts volumes probables la semaine prochaine

Graphiquement l’indice évolue au dessus de ses moyennes mobiles à 50 et 20 jours à 3070 points qui constituent également un support à ne pas casser sous peine de relancer une dynamique baissière.

CAC 40 attentiste à la veille du sommet européen

Les marchés attendent beaucoup du sommet européen de dimanche, et peut être même trop. Au niveau fondamental il ne faut pas oublier que la situation des PIIGS ne s’est pas améliorée avec notamment l’Espagne qui a vu à nouveau sa note être dégradée en début de semaine.

Selon les nouvelles du week end, des volumes importants pourraient se remettre en place à partir de la semaine prochaine.

Thomas Jeulin

Téléchargez votre rapport gratuit



Maîtrisez toutes les figures graphiques au travers de cas pratiques sur les titres les plus traités du marché.